8 - Truie

La bête aux aguets est très grosse, je vois le masque de sa face.
Sa face de masque.
Tout est dans l’oeil.
Je m’interroge par là, par l’oeil. Par l’oeil du masque.
Un masque ça regarde.
Avec un oeil sur le côté ça doit pas être facile tous les jours.
Un oeil cadré de noir. Une coulure d’oeil.
Une tache, l’oeil ?
La truie prie-t-elle ?
Son corps pointe son masque qui pointe son oeil...
Peu importe ce qu’elle voit, elle voit, c’est sur.
Et elle se donne à voir : elle propose.
Elle en bave.
Assise.
Elle m’attend ça se voit, mais je préfère partir, ce n’est pas une histoire pour moi...

Le masque de cette truie pourrait être un objectif pour l’élève sculpteur.

Baru Patung...